Yoga enceinte

Le mot yoga a de nombreuses significations dans la langue sanskrite telles que contrôler, combiner, rassembler. Le yoga est le contrôle de son souffle, de son corps et de son comportement. En d'autres termes, c'est une discipline qui couvre tous les domaines de la vie de la personne.
yoga enceinte est comprend les postures de yoga effectuées en toute sécurité pendant la grossesse jusqu'au moment de la naissance.Le yoga permet de vous concentrer sur la respiration; vise à assurer la coexistence mentale, physique et spirituelle. En plus de tout cela,  et il est prévu que la mère s’harmonises  avec son bébé qui grandit dans son ventre.
La grossesse est la période la plus belle et la plus spéciale pour une femme, jusqu'à 41 semaines. Cependant, la grossesse présente certaines difficultés. C'est une période stressante et difficile pour les femmes, mentalement et physiquement, en raison des changements hormonaux et physiques qui se développent rapidement, des hauts et des bas émotionnels, des préoccupations concernant la grossesse, la santé du bébé et de la naissance. Malgré tout cela, la grossesse n'est pas une maladie mais un processus sacré et naturel à célébrer. Toute femme enceinte qui a terminé
sa 12e semaine de grossesse et qui a la permission de son médecin peut faire son yoga enceinte . Le yoga prénatal ne nécessite pas d'avoir fait du yoga auparavant.
Les femmes enceintes qui font du sport actif avant la grossesse peuvent faire du yoga enceinte dès les premières semaines, à condition qu'elles soient approuvées par le médecin.

C'est un processus mentalement et physiquement stressant dû à la grossesse, aux changements hormonaux et aux inquiétudes concernant la naissance du bébé. Stress élevé: peut provoquer une pression artérielle élevée, des fausses couches, un travail prématuré. Le yoga prénatal est un moyen sûr et efficace de réduire le stress grâce aux postures physiques, aux techniques de respiration, à la relaxation et à la méditation .
Au fur et à mesure que le bébé grandit dans l'utérus de la mère avec la grossesse, l'utérus se développe et le poids augmente. En conséquence, le centre de gravité du corps de la mère change. Cette condition perturbe la structure naturelle de la colonne vertébrale, provoquant des douleurs dans les vertèbres lombaires, le dos et le cou et les jambes.

Les changements hormonaux crée un certain malaise pas sentir à la poitrine et dans plusieurs articulations (par exemple syndrome du canal carpien etc)
D’une part le le yoga augmente le niveau d'énergie graces aux postures et à la respiration;et d'autre part  il réduit le stress physique et émotionnel. Il renforce, étire et équilibre les muscles, améliore la posture et offre une flexibilité en protégeant et les articulations . Ainsi, il minimise les douleurs lombaires et du dos.

Il aide la mère à porter le bébé en renforçant les jambes et permet à la mère avoir une bonne condition physique. . Il renforce et étire également la structure du bassin. Ils préparent donc la mère à un accouchement plus confortable.
L'œdème (gonflement des mains et des pieds) survenant dans le corps et les crampes fréquemment ressenties au cours des derniers mois diminuent.
Le yoga enceinte améliore le contrôle de la respiration de la mère et augmente la sensibilisation pendant la grossesse.
Enseigne la technique du repos et de la respiration pendant les contractions du travail pendant l’accouchement. L'apprentissage des techniques de respiration est bénéfique non seulement à la naissance mais tout au long de la vie. Les techniques de relaxation et de respiration aideront également à éliminer les problèmes de sommeil qui peuvent survenir pendant la grossesse.
Il réduit la constipation, les nausées matinales et les douleurs abdominales pendant la grossesse. Il améliore la circulation de la mère et du bébé.
En gardant la colonne vertébrale droite, cela permet au bébé d'être dans une zone plus large dans l'utérus.
Le yoga prépare le corps et l'esprit à la naissance en étant plus en forme, en bonne santé, calme et concentré.
Aussi Yoga; peut augmenter le poids de naissance du bébé. Il réduit considérablement le niveau de stress. Il peut réduire le risque de naissance prématuré. L'hypertension artérielle peut être prise sous contrôle.
Le sucre gestationnel (diabète) peut être contrôlé de manière significative. Il aide les femmes enceintes à s'adapter à leur corps, qui change quotidiennement en raison de l'hormone relaxine. La circulation sanguine augmente avec la relaxation et les étirements. Avec l'amélioration de la circulation sanguine des femmes enceintes, la circulation du bébé s'améliore et le bébé est nourri. Selon les recherches de S. Narendran, le yoga pendant la grossesse est un type d'exercice sûr. Le yoga est un moyen efficace et sûr de profiter de chaque instant de la grossesse, au lieu de passer tout ce processus de changement avec des ennuis ou du tristesse. Le yoga vous permet de créer un espace paisible entre les questions auxquelles vous essayez de trouver des réponses dans votre esprit pendant votre voyage pour devenir mère.
Les bienfaits du yoga à l l’accouchement
Quel que soit le mode d'accouchement, il réduit les tensions au moment de la naissance. Il aide à rendre l’accouchement naturel plus facile et plus rapide. Les respirations correctes prises au moment de la naissance soulagent psychologiquement la mère et lui permettent d'utiliser l'oxygène avec plus de précision, fournissant plus d'oxygène au bébé au moment des contractions et facilitant la naissance. De plus, les exercices de respiration deviennent le plus grand assistant de la femme lors d'un accouchement normal. En assurant la participation active de la mère à l'accouchement, elle augmente la confiance en soi et satisfait la mère.