PET / CT

Toutes les maladies surviennent sous la forme d'un certain nombre de changements biochimiques qui se développent anormalement dans la phase initiale. Ces changements, qui étaient initialement au niveau moléculaire et cellulaire.Pendant  les processus de maladie il se sont propagés aux tissus, aux organes et aux systèmes d'organes ultérieurs et provoquent des changements structurels. Lors du diagnostic des maladies ,l'identification et la mesure de ces changements biochimiques sont d'une grande importance. Les informations receuillis de cette manière sont non seulement importantes pour le diagnostic de la maladie, mais aussi pour expliquer les mécanismes de la maladie, prendre des mesures de protection et suivre la réaction au traitement. La TEP / TDM est un système d'imagerie à lit simple avec tomographie par émission de positrons (TEP) et tomodensitométrie (TDM). Des images TDM et TEP consécutives du patient  sont prises dans un lit mobile. La TEP, comme dans d'autres applications de la médecine nucléaire, est une méthode dans laquelle les fonctions corporelles et le métabolisme sont affichés après que les agents d' imagerie radioactifs sont administrés au patient via une veine, la bouche ou la respiration.
La différence la plus importante des agents d'imagerie utilisés dans le PET est qu'il contient des éléments C (carbone), O2 (oxygène), F (fluor) et N2 (azote), qui sont les base de l'infrastructure biologique du corps.Ils ont des structures chimiques très similaires avec ces éléments et se comporte dans le corps comme ces molécules  biologiques . En détectant et en surveillant le comportement biologique des agents d'imagerie TEP dans le corps, il est possible d'obtenir des informations moléculaires sur les fonctions des cellules, des tissus et des organes.
La TEP est un outil de diagnostic très important dans les premiers stades des maladies, où une altération structurelle ne s'est pas encore produite, mais où une mobilité biochimique anormale a commencé.
Les images prises avec la TDM, qui constituent l'autre moitié du système, sont utilisées pour déterminer les changements structurels, pour identifier l'emplacement, pour  avoir des informations anatomiques détaillées sur la lésion et les structures environnantes puis apporter des corrections sur les images prises avec la TEP.
La TEP / TDM est un appareil de haute technologie capable de détecter tous les changements qui peuvent survenir dans les processus précoces et tardifs de la maladie du patient, et il est indispansable pour les établissements de santé qui souhaitent donner de bons soins de santé.
 Les nouveaux développements dans le domaine du PET / CT ont rendu les techniques plus simples, plus rapides et plus abordables. L'une des caractèristiques importantes de la TEP / TDM est la dose de rayonnement que le patient reçoit pendant l'examen. Les nouveaux systèmes ont minimisé la dose de rayonnement reçue, permettant d'utiliser moins d'agents d'imagerie TEP et des doses CT plus faibles.
Aujourd'hui, la TEP / TDM est fréquemment utilisée dans le diagnostic précoce, la stadification, la reclassification des  cancers, la prévision future de la maladie, la surveillance et l'évaluation de la réaction au traitement, la détermination de la zone de biopsie appropriée, la planification de la radiothérapie et la mise en évidence de récidives et de métastases à distance.
 Il est utilisé moindre mais  une fréquence croissante pour:
 Les maladies cardiaques (maladie coronarienne, détermination de la viabilité du muscle cardiaque, les maladies du muscle cardiaque, le suivi par patient, etc.), les maladies cérébrales et nerveuses (démence, cancer du cerveau, détermination de l'emplacement des biopsies, cerveau troubles du développement, maladie de Parkinson, épilepsie, accident vasculaire cérébral, certaines maladies de transition génétique, etc., et troubles psychiatriques (schizophrénie, troubles de l'attention, maladies hyperkinétiques, anxiété, troubles paniques, troubles de la parole, alcoolisme et toxicomanie, troubles des neurotransmetteurs et des récepteurs, etc.)
Grâce aux contributions qu'il apporte, le patient est protégé des interventions et tests médicaux inutiles, des traitements et complications inutiles, des coûts et des pertes de temps inutiles.